Qui sommes-nous ?

Notre réseau

Coop Petite Enfance est une Scic au service du développement des Coopératives Petite Enfance.

Coop Petite Enfance est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif qui fédère et regroupe les coopératives de la Petite Enfance dans le but d’accompagner leur développement en France.

Créée en 2017 par 8 Scop et Scic en Petite Enfance, Coop Petite Enfance travaille en étroite relation avec le mouvement coopératif, et les coopératives pour promouvoir les valeurs communes et ainsi un modèle durable au service de la Petite Enfance.

Localisation des coop petite enfance

Bottines et Botillons Services

133 Rue des Charmettes, 69006 Lyon, France
+33 4 78 26 56 02

Au Nid'Ô

542 Avenue Victor Hugo, 84320 Entraigues-sur-la-Sorgue, France

A l'Abord'Ages

2 Chemin de la crèche, 22100 Taden, France
+33 2 96 39 72 08

AGAPI

4 Rue de Saint-Quentin, 75010 Paris, France

Les Petits d'Homme

41 Rue Delizy, 93500 Pantin, France

E2S Scop Petite Enfance

30 Rue de Saint-Antoine, 93100 Montreuil, France

Nos missions

Les objectifs du réseau sont de :

  Permettre aux coopératives de se fédérer, d’échanger et de mutualiser
Il est difficile pour les coopératives de se faire entendre et d’être reconnues par les institutions et partenaires. Au regard des grandes fédérations nationales ou régionales existantes (FFEC, UNIOPS, ACEPP), une structure seule ne peut faire valoir ses intérêts. Le réseau Coop Petite Enfance permet de défendre les intérêts des coopératives, de promouvoir ce statut auprès des réservataires (collectivités, entreprises), et ainsi de faciliter les échanges entre les acteurs et les partenaires institutionnels (CAF, Etat, etc.).
Le réseau a également pour objectif de développer des synergies opérationnelles entre les coopératives, malgré leur éloignement géographique. Ces échanges inter-structures permettent de répondre plus facilement aux problématiques rencontrées, et de bénéficier des compétences et expériences des membres du réseau. Ces synergies et coopérations qui en découlent permettent de développer la recherche et l’expertise petite enfance et ainsi favoriser l’innovation dans ce secteur.
Enfin, mettre en commun des ressources entre les structures leur permette de continuer à exercer leur métier d’origine. Ainsi, certains services sont mutualisés par les membres du réseau pour permettre des économies d’échelles.

  Développer le nombre de crèches coopératives
Le deuxième grand objectif du réseau est de développer le nombre de crèches coopératives, soit en aidant les coopératives membres à se développer elles-mêmes, soit en accompagnant de nouveaux porteurs de projets (collectivités, entreprises ou personnes) en fonction de leur besoin.

Notre histoire

A l’initiative de l’URSCOP Rhône-Alpes, le mouvement coopératif a lancé une étude auprès des structures coopératives gestionnaires d’EAJE avec pour objectif de mieux comprendre les attentes, besoins et freins en termes de développement de ces dernières, et ainsi mieux cerner les partenariats et coopération possibles.

Une dynamique collective s’est alors engagée en 2016 pour identifier les besoins en termes de mutualisation de services et de moyens, mais également sur les différentes prestations d’accompagnement proposées par les structures auprès des collectivités, porteurs de projet, et entreprises. Le collectif, composé de ces structures gestionnaires d’EAJE, de juristes, de porteurs de projet, de salariés du mouvement coopératif, a permis de confirmer l’intérêt des acteurs pour créer le réseau national : Coop Petite Enfance.

Après plus d’un an de réflexion, le projet voit le jour en 2017 avec la Scic Coop Petite Enfance.

Notre lien avec le mouvement coopératif

Coop Petite Enfance est née de la volonté du mouvement coopératif de répondre aux enjeux liés au manque de places, à la problématique d’adéquation vie professionnelle – vie privée, et l’intérêt des collectivités pour les statuts coopératifs dans la petite enfance.
Animé par la Confédération générale des Scop au plan national, le réseau des Scop est présent sur tout le territoire avec 9 Unions Régionales et 3 Fédérations de métier : BTP, communication, industrie. En France, la Confédération Générale des SCOP (CGSCOP) est le porte-parole du mouvement coopératif auprès des pouvoirs publics. Elle participe à l’élaboration des textes législatifs et réglementaires qui concernent le droit coopératif. Enfin, la CGSCOP représente ses adhérents auprès de la Commission de l’Union européenne, du Parlement européen et des instances coopératives européennes.