En Jeux d’Enfance, avec ses 180 salarié.e.s, présent.e.s sur 43 communes du Finistère, devient la plus grande Scic du secteur de la petite enfance en France !

Historiquement présente sur les champs de la protection de l’enfance, du handicap, de l’insertion, Don Bosco engagera, dès 2006, une réflexion sur son projet, ses valeurs, son organisation. Elle précisera alors son ambition dans la promotion de l’économie sociale et solidaire, en y développant en premier lieu ses valeurs et principes : fonctionnement démocratique, participation des parties prenantes, gestion désintéressée, inscription territoriale, coopérations…

L’association d’action sociale Don Bosco, âgée de 71 ans, s’est développé sur le champs de l’accueil du jeune enfant dès 2008 en créant En Jeux d’Enfance. Le développement et la professionnalisation d’En Jeux d‘Enfance sera alors très rapide avec le double mouvement : reprise d’activités existantes et gain d’appels d’offres.

Dès le départ, Don Bosco s’attachera à développer la participation des différentes parties prenantes et en premier lieu les parents des jeunes enfants. L’idée est de conserver la dimension vertueuse de la participation parentale existante dans les associations reprises.

Moins de dix ans plus tard En Jeux d’Enfance c’est aujourd’hui :

  • 13 équipements d’accueil collectifs et individuels ;
  • Plus de 350 berceaux ;
  • Plus de 150 salarié.e.s ;
  • 4 RPAM ;
  • Une présence sur 43 communes…

Michel Jezequel, directeur de Don Bosco :

« Les crèches sont ouvertes à tous public,  mais nous allons y mettre une coloration particulière en permettant l’accès à des personnes qui naturellement n’y auraient pas accès. A côté de l’association Don Bosco, nous avons constitué un fonds de dotation qui a vocation à récupérer des fonds privés issus du mécénat par exemple pour financer des actions qui sont de nos propres initiatives et notamment l’accès en crèche à des familles qui n’y auraient pas accès de manière ordinaire. »

En 2015, l’association Don Bosco, s’interroge sur le régime fiscal applicable pour le champ de la petite enfance. En effet celui-ci est désormais ouvert aux entreprises privées lucratives et notre présence à leurs côtés dans les appels d’offres nous contraint à appliquer les impôts commerciaux, en respect de l’équité de ces entreprises. Par ailleurs, En Jeux d’Enfance propose des places aux entreprises qui réservent des places d’accueil pour les jeunes enfants de leurs salariés. Cette dimension, de fait, oblige à soumettre ces transactions aux impôts commerciaux.

En Juin 2017, l’assemblée générale de Don Bosco vote la filialisation d’En Jeux d’Enfance par la création d’une SCIC dont l’ambition est de :

  • Porter son projet singulier
  • Faciliter la participation des parties prenantes

Le 29 Novembre 2017 a lieu l’Assemblée Générale constitutive de la SCIC En Jeux d’enfance.

40 partenaires parents, professionnels, soutiens, sont présents pour un projet qui donne la pré-imminence à la personne humaine ! c’est parti pour une nouvelle aventure coopérative à partir de 2018 !

La coopérative comporte cinq collèges ; les salariés, les parents et assistantes maternelles usagers des services, les collectivités et entreprises qui financent, les soutiens, les fondateurs.

Dès sa constitution la SCIC comporte 40 coopérateurs dont une trentaine de salariés.

Pour plus d’informations sur En Jeux d’Enfance : http://www.enjeuxdenfance.fr/

Pour plus d’informations sur l’association Don Bosco, retrouvez l’intervention de Michel Jezequel, directeur général, dans l’émission Sans Transition à partir de 4min 30 : http://www.tebeo.bzh/replay/131-sans-transition-episode-27-economie-sociale-et-solidaire/10080553